Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Un Nautitech 40 en vadrouille

Un Nautitech 40 en vadrouille

Menu
Rencontre à Machico

Rencontre à Machico

Rencontre à Machico
Rencontre à Machico

Sur les indications anciennes du site Banik , nous partons la recherche de charnières et de loquets pour la fixation de la nouvelle trappe d'accès ... pour le compresseur.

Nous sommes au centre de Machico .La seule quincaillerie que nous ayons aperçue regorge certainement d'un tas de merveilles neuves et anciennes mais nous hésitons à entrer .

Le concept de ce bazar est beaucoup trop éloigné de nos standards de Mr Bricolage.

Nous entrons : une rencontre insolite et pleine d'humanité va nous maintenir dans cette quincaillerie presque 1 heure.

Le patron Severino , ancienne combattant de la guerre d'Angola nous accueille d'un sourire affable.

La conversation est difficile : lui ne parle pas le français ni l'anglais et nous ne parlons pas le portugais.Nous commençons par lui montrer sur le portable des photos de ce que nous recherchons.A chaque fois , il disparait dans sa boutique pour en revenir de longues minutes plus tard avec l'objet souhaité.

Il nous montre des coupures de presse de sa présence en Angola

Notre voyage l’intéresse et le fascine : un couple en train de réaliser un tour de l'Atlantique en bateau ! Il nous offre des maillots "desportivo de Machico" et nous fait promettre de lui envoyer une photo prise à bord du bateau.

Dans les prochains mois , la photo de l'équipage de Madgic vêtu des maillots offerts trônera dans la boutique à coté d'une ancienne photo sur laquelle Severino pose avec des stars anciennes du foot !.

Ce moment fut un moment agréable d'échange et de comnunication humaine malgré la barrière de la langue

Quincaillerie à Machico

Rencontre à Machico