Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
http://www.catamaranmadgic.org

Un Nautitech 40 en vadrouille

Menu
Porquerolles décoiffée (1)

Porquerolles décoiffée (1)

Le gros avantage actuel de la pléthore de sites météo est ,qu'avant même d'être partis , vous savez à quelle sauce vous allez être mangés .Même la Méditerrannée , si elle reste capricieuse est moins imprévisible.L'horizon ce cette dernière semaine d'avril  se dessine : beaucoup de vent sur les 10 jours à venir .La destination "Corse "semble peut raisonnable .Dès lors cap sur l'éternel joyau de  Porquerolles mais il va falloir jouer finement.

Premier impératif :partir dès samedi matin pour ne être bloqué par les vents de la Camargue.

Avitailler le bateau le vendredi soir .Que certains ne me disent pas que faire les courses prend un temps fou.

"Monsieur ,le magasin ferme à 20h00 . Top départ :19h51.Sous l'oeil peu conciliant du vigile qui nous suit pas à pas (enfin il essaie vu la vitesse du chariot) Heureusement le magasin est vide : le  risque d'écraser un piéton égaré est quasi nul .Arrivée à la caisse :19h59 et  même pas essoufflé..Nous n'avons pas eu le temps de consulter la liste des achats prévus.  Le caddy est plein: chacun de son côté  faisant tomber des rayons  ce qui lui semblait indispensable  pour une semaine de vie à bord. A la caisse , le bilan est plutôt rassurant :pas grand chose ne manque.

Reste à faire le plein de gazoil à la station service : il est 23 hr ,nous n'avons plus qu'à transbahuter 120 litres dans les réservoirs sous l'oeil incrédule de quelques passants se demandant où peut bien se trouver le personnel d'un si beau  bateau  .Nous ne tenons particulièrement à remercier le chantier de ne pas avoir compléter les réservoirs après utlisation. Grrrr ! Mais cool ....  nous sommes en vacances.

 

 

Navigation rapide jusqu'au Frioul .Une journée de stand-by au port :le premier BMS est diffusé.

 

photo-5-.JPG

Pour nous qui apprécions davantage les mouillages, cette  première facture "spéciale catamaran"  dépasse nos espérances.Le prix de la place est calculé au mètre carré

Nous nous demandons d'ailleurs  si nous ne  sous-utilisons pas le trampoline ! De plus ,le carnet de francisation nous crédite d'un plus gros bateau .De quoi flatter l'égo du skipper : 6.70m de largeur et non 6,5 m ! Vous dire que nous en sommes super heureux serait mentir.

 

Même si Eole se montre moins en forme,nous profitons d'une deuxième journée à terre dans cet univers rocailleux .La grande bleue se pare de ses plus belles couleurs.La vue  sur la rade de Marseille et Notre dame de la Garde est exceptionnelle.

Et ce ne sont pas des marseillais qui vous le disent.