Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
http://www.catamaranmadgic.org

Un Nautitech 40 en vadrouille

Menu
Début de l'aventure

Début de l'aventure

Ca y est ! C'est décidé : cela fait quinze ans  que l'on devrait être parti.

 

Comment? En voilier

 

Où? Je sais que vous êtes perspicace et que le titre du blog ne vous a pas échappé.

Donc ,on verra : un  tour de Méditerrannée , le Nord de l'Europe, Cap Vert Sénégal... et après ? il paraît que les vents sont contraires pour revenir...

 

La date réelle ? Disons : le 15 avril 2016. L'heure : je garde le suspens (j'attends des infos précises de Météo France)

 

Le bateau ? catamaran ou monocoque ?

Même si le bon bateau est celui qui vous permet de partir , le cahier des charges de l'équipage doit être respecté pour garantir la sérénité.

La quadrature du cercle comprend :

  • un bateau marin et insubmersible   ,
  • spacieux et confortable ,
  • rapide et agréable ,
  • "indestructible" ou solide
  • pouvant se glisser partout
  • un prix raisonnable à l'achat et à l'usage
  • la possibilité d'une place de port dans les 6 ans précédent le départ.

Insidieusement , nous le préssentions notre fidèle Elaeis - un Sun Odyssey 40 - va être la victime du mieux.

Un catamaran ! pourquoi ne pas y avoir penser plus tôt! Pas une caravane (type Lagoon )les préjugés , c'est terrible!

Un Outremer 45 ?Il donne déja envie de partir, de vendre la maison , les enfants(j'exagère un peu quoique)....Bateau marin , rapide mais couteux et d' une habitabilité réduite par l'étroitesse des coques.

Après avoir rêver sur un Nautitech 442,(un volcan islandais nous a empeché de faire une bêtise (?)) , un Nautitech 40.2 (d'occasion)semble LA réponse à nos critères: insubmersible ,spacieux avec un petit tirant d'eau .Essai par petit temps : grosse déception .De plus ,le rythme des contacts avec le représentant méditerrannéen nous  donne le temps d'une longue réflexion.Les frais d'utilisation ,la difficulté de trouver une place de port à l'année ou surtout en croisière  finissent par nous faire douter du bien fondé du catamaran.(*)

 

Septembre 2010 ,un Rm 1050 dans la calanque de Port-Miou près de Cassis( si vous ne connaissez pas , prévoyez d'y une escale) fait de la publicité pour son grand frère le RM1200.Il inspire confiance et le 1200 nous avait fait une super impression au Salon de Paris à sa sortie en 2004.

Rendez-vous est pris au chantier Yes de Port Camargue.

 

Patrick Trolard nous acceuille.Les premiers contacts sont agréables : outre les qualités humaines de l'homme ,c'est un marin qui vend des bateaux marins.

La solidité de construction du Rm , ses qualités nautiques,la vision panoramique et le budget plus réaliste vient complèter le coup de coeur.

Les esprits s'emballent.Le tirant 'd'eau ne va-t-il pas être un handicap dans le Siné Saloum?

Quelle couleur? Pas de choix de couleur , c'est peu , la possiblité de 1000 teintes n'est ce pas trop?.

Bon il n'est pas insubmersible ni en alu ! Mais l'option Kevlar recouvrant la coque n'est-elle pas suffisante ?

Les deux quilles ne vont-elles pas être un handicap ? En navigation au près , certainement pas. Dans les ports , est-ce un piège à pendille ? A l'aplomb des quais aux parois irrégulières , les quilles vont -elles cogner?

Comment fixer la table de cockpit?Le site de l'association des RMistes est parcouru de fond en comble.

On n'a oublié le plus important : comment va -t-on l'appeler?

 

Thaîs? Donnez le nom d'une courtisane égyptienne -qui fait perdre la tête et leur argent aux hommes- est tentant vu la similtude mais fait mauvais genre.

Taîs sans H?

Kalimba?un instrument universel de musique à percussion ;

Onvaou ? ne croyez pas que parce que vous avez été perspicace une fois vous avez trouvez la réponse!

Nous ne le savons pas encore nous mêmes.

 

 

 

 

 

  (*) Je passe sur l'épisode de l'argument majeur avancé comme élément indiscutable en faveur du catamaran : notre chatte Canelle aura sa coque à elle( à priori , mais je n'en suis pas sûr, pas la coque propriétaire! ).C'est vrai ,elle est belle comme tout , plutôt gentille - c'est un chat quand même- mais un peu ronde.Les Hollandais la traiterait de Kurkezak : en d'autre terme de pare-battage (dimension 60 x80).Il ne me reste plus -puisque sa présence à bord n'est pas négociable - de lui apprendre à se mettre dans les filières au vent !