Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Un Nautitech 40 en vadrouille

Un Nautitech 40 en vadrouille

Menu
Automne :pourquoi vouloir aller à l'autre bout du monde?

Automne :pourquoi vouloir aller à l'autre bout du monde?

Après des pluies diluviennes sur le Languedoc Roussillon  , les températures de fin d'automne sont particulièrement douces.

La baie d'Aigues Mortes revêt ses plus belles parures : les couleurs sont magnifiques. BAieAMdéc11

 

Les navigations manquent un peu de vent mais permettent de profiter de moments magiques .

Comme on n'avance moins vite , on en profite plus longtemps!.De plus , le skipper apprécie ce temps de demoiselle dans les manoeuvres de port. Les départs et les mises à quai sont appréciées des badauds admiratifs.Bien que ceux-ci soient à l'affut de la manoeuvre -galère ; le skipper  bon prince leur en octroie une de temps en temps.

C'est vrai que , au départ , c'est plus simple en cata mais comme on prend des places qui seraient inacessibles avec un mono!

 

L'animation est au rendez-vous dans la baie : les dauphins tursiops sont présents , pas très joueurs mais nombreux .Ils sont une vingtaine à seulement 2 miles de la côte.

Des pingouins!

pingouin.torda.vile.1g.jpg

Avant de lancer ce genre d'affirmation soyez sur de votre coup ou ayez un accès à bord à internet pour prouver l'info:

sinon l'ensemble de l'équipage va vous regarder avec un air condescendant .Des pingouins en Méditerrannée : c'est à peu près comme les marmottes qui emballent le chocolat!

Eh bien ooui messieurs dames il y a des pingouins en Méditerrannée .

Et nous ne sommes pas les seuls à avoir aperçu cette faune préhivernale magnifique : les ballades " nature" à bord du catamaran Picardie les ont aussi repérés.

 

Des couleurs à couper le souffle , une faune extraordinaire , aucune galère liée à des naviagations hauturières : pourquoi vouloir aller au bout du monde ?

Primo parce que cela prend plus de temps qu'un malheureux petit WE de 2 jours

et puis comme le dit Sylvain Tesson :"le plus court chemin vers soi-même conduit autour du monde ".

Je vous avouerai que je ne sais pas qui c'est , mais il a écrit un article sympa dans la revue AIr France.

A propos ,  2 catas seulement avaient fait le déplacement au Nautic de Paris: un Lagoon 400 et un Lipari 41.

La crise confirme bien que Paris n'est pas en bord de mer.