Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Un Nautitech 40 en vadrouille

Un Nautitech 40 en vadrouille

Menu
Akumal.....Ça fait très mal

Akumal.....Ça fait très mal

Akumal….  Ça fait très mal !

Madgic était prévenu qu’il devrait, pendant quelques jours, attendre sagement à la Marina Del Sol son équipage parti retrouver la terre ferme .Le temps d’une traversée de Isla Mujeres à Puerto Juarez (Cancun ) sur le ferry jaune et bleu d’Ultramar et d’un trajet en taxi ,  le capitaine se retrouve au volant d’un « bolide terrestre » à quatre roues qui klaxonne chaque fois qu’on l’ouvre ou qu’on le referme .  Et oui 
En route pour un roadtrip à travers la péninsule du  Yucatan, cette région à l’est du Mexique .
L’objectif n’est évidemment pas de profiter de la Riviera Maya qui s’étend sur une centaine de kilomètres.
Aujourd’hui, la succession ininterrompue d’hôtels empêchent de voir la mer , attirent des milliers de touristes  et fait fuir ,au maximum de la vitesse autorisée, l’équipage de Madgic.
 Les bétonneurs immobiliers ont, par décence, laisser au moins aux Mayas le nom de la côte mais pas davantage. 
Difficile d’imaginer qu’en 1960, cette côte sauvage et ses plages de sable blond étaient quasi vierges entourée d’une jungle épaisse.
 

 


 

PuertoJuarez -Akumal Pueblo sous la pluie
PuertoJuarez -Akumal Pueblo sous la pluie
PuertoJuarez -Akumal Pueblo sous la pluie
PuertoJuarez -Akumal Pueblo sous la pluie

PuertoJuarez -Akumal Pueblo sous la pluie

Au sud de cette côte ,Akumal semble être le premier arrêt envisageable pour cette première partie du voyage .Le ciel est menaçant et recouvre Akumal Pueblo .Des trombes d’eau forcent l’équipage de Madgic , qui n’oppose aucune résistance , à s’abriter dans un petit restaurant pour déguster  quesadillas  et fajitas.
Quelques habitants récupèrent l’eau tombant en cascade des toits.
Une accalmie ! Partons à la découverte d’Akumal Playa .Le Guide du Routard  décrit Akumal en ces termes :
« L’endroit est connu pour sa superbe baie en croissant de lune, fermé par un récif de corail. Dans cette grande piscine naturelle, d’énormes tortues de mer viennent brouter une algue  qui pousse au fond de l’eau … Sable blanc et cocotiers complètent la carte postale. Il y a bien quelques hôtels en bord de plage, mais rien d’excessif. Et il n’y a pas trop de monde .C’est donc une halte agréable pour la journée . » 
Oui mais ça s’était avant …..en 2012. La maladie qui a touché la Riviera Maya a contaminé en 5 ans Akumal .
El capitan  découvre effaré la version 2017 actualisée  du Routard :
 « Malheureusement , le site est amoché par une urbanisation incontrôlée et l’unique plage ouverte au public (gratuite) est restreinte et très réglementée …du coup très souvent noire de monde »
Des vendeurs vous accostent et vous proposent des guides pour vous accompagner , à prix d’or, faire trempette équipés d’un gilet de sauvetage et  voir une ou 2 tortues .Se rappelant sa dernière plongée extraordinaire  à Hol Chan , l’équipage de Madgic décline les propositions et se focalise sur une mission presque impossible : malgré les kilomètres de marche , derrière les ressorts américains ….voir la mer . Akumal, quelle déception. Heureusement, il ne faisait pas beau ! 
Rentrez la tête les tortues.
Au retour ,la traversée d’Akumalk Pueblo , plus authentique , vient comme une bouffée d’oxygène apaisante.
A quelques kilomètres du village , le CampAkumal au milieu de la jungle du Yucatan , accueille l’équipée terrestre dans un cadre magnifique .

Baie d'Akumal et  CampAkumal
Baie d'Akumal et  CampAkumal
Baie d'Akumal et  CampAkumal
Baie d'Akumal et  CampAkumal

Baie d'Akumal et CampAkumal

Infos pratiques
•    Ferries Ultramar Isla Mujeres- Puerto Juarez  toutes les 30 minutes ( y compris matin tôt et soirée )
•    Les trajets Isla Mujeres -Zona Hotellaria (Cancun ) sont plus chers et non disponibles en début de matinée ( pas avant 9H30) .Billets non échangeables entre les terminaux Ultramar.
•    Taxi : Port Juarez – Zona Hotellaria (location voiture ) : en principe 300 pesos
•    CampAkumal : superbe endroit et hébergement , accueil agréable ; bon point de départ pour Tulum et/ ou Coba .Prix 42 euros la nuit .