Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
http://www.catamaranmadgic.org

Un Nautitech 40 en vadrouille

Menu
Retour à la civilisation...maya

Retour à la civilisation...maya

Les  marinas commencent à border les rives du Rio Dulce .

Madgic approche  de sa "marina de repos" , la marina  " Manglar del Rio ".

Le pont qui enjambe le Rio Dulce lui fait face. Il relie le Nord du Pays ( le Peten , Tikal et ses temples ) au Sud du pays.

La route nationale enserre  ensuite la petite ville trépidante de Fronteras entre sa circulation routière chargée et le fleuve aux va-et-vient incessants. .

Puente del Rio Dulce - Fronteras
Puente del Rio Dulce - Fronteras
Puente del Rio Dulce - Fronteras

Puente del Rio Dulce - Fronteras

Madgic à l'ancre devant la marina observe les norias des lanchas vers les quais de Fronteras.

Jean-Claude , le gérant de la marina , nous indique le ponton sur lequel Madgic devrait nous attendre sagement.

Marina sécurisée....
Marina sécurisée....
Marina sécurisée....
Marina sécurisée....
Marina sécurisée....
Marina sécurisée....
Marina sécurisée....
Marina sécurisée....
Marina sécurisée....

Marina sécurisée....

Retour à la civilisation...maya
Retour à la civilisation...maya
Retour à la civilisation...maya
Retour à la civilisation...maya
Retour à la civilisation...maya
Retour à la civilisation...maya
Retour à la civilisation...maya
Retour à la civilisation...maya

La préparation de "l'hivernage" va pouvoir commencer .La liste des tâches  à réaliser  est très longue .Une dizaine de jour sera  nécessaire pour en venir à bout  .

Nettoyer l'intérieur du  bateau et  le préparer à affronter une humidité élevée  (nettoyage complet des coussins , des  coffres , des   armoires à l'eau de javel...)  , faire les maintenances ( dessalinisateur , moteurs , cordages ,poulies, électronique ,...) , faire bâcher le bateau...

La température et l'humidité exceptionnelle  rendent le travail pénible .Les journées commencent donc avec le lever du soleil vers 5h30 .Dès 8h00 , les 30°c sont dépassés  Au fur et à mesure de la matinée , les litres d'eau ingurgités essaient de compenser la liquéfaction de l'équipage qui fond littéralement au soleil.   

Dans l'après-midi ,  les  39-40°c à l'ombre freinent tous les enthousiasmes.

Le capitaine en second est néanmoins en charge de la maintenance de ses circuits de refroidissement.

Le capitaine prépare ardemment le rinçage complet du bateau ( attente de la pluie : toute une technique  ).

 

Techniques de survie
Techniques de survie
Techniques de survie

Techniques de survie