Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
http://www.catamaranmadgic.org

Un Nautitech 40 en vadrouille

Menu
Dans les pas de Colomb

Dans les pas de Colomb

Le brouhaha de la ville  s’intensifie. Il est 6heures à Santo Domingo .Les klaxons couvrent le bruit des moteurs poussés dès leurs réveils  . La langue espagnole résonne dans les arrière-cours. Les rayons du soleil traversent les persiennes de la chambre 6 de l’Hostal Tierra Plana. Le petit déjeuner servi dans la ruelle piétonne calme au pied des ruines du premier monastère du nouveau continent incite à respecter la devise dominicaine : « Tomalo suave » - Prends le cool. Les fruits frais servis témoignent d’une production importante et variée et contrastent avec beaucoup d’iles des Antilles ( West Indies ).Des perroquets d’un vert intense et aux ailes orangées virevoltent le long des murs chargés de 500 ans d’histoire.

Hostal Tierra Plana
Hostal Tierra Plana
Hostal Tierra Plana
Hostal Tierra Plana
Hostal Tierra Plana
Hostal Tierra Plana
Hostal Tierra Plana

Hostal Tierra Plana

Depuis l’Hostal Tierra Plana , en quelques pas , la Ciutad Colonial s’offre aux promeneurs. Rapidement , le visiteur s’imprègne au contact des vieilles  pierres et des bâtiments des conquistadors de la présence résiduelle des premiers découvreurs de l’Amérique . Cette émotion l’ accompagne tout au long de ses déambulations .

Contrastant avec l’ambiance des terrasses de  la Plaza de Espagna ,les formes rectangulaires de l’Alcazar de Colon s’impose à la vue .

A cet endroit , l’Espagne a construit le centre névralgique de la colonisation :

  • Palais des successeurs de Colon : l’Alcazar occupé par son fils Diego et qui fut ravagé en 1586 par …Sir Francis Drake qui devait être venu des BVI spécialement pour l’occassion ou fatigué par le prix des bouées. L’Histoire ne le saura jamais.
  • Première Cour de Justice du Nouveau monde ayant autorité sur toutes les cours d’Amérique : palais de Las Casas Reales
  • La plus ancienne  cathédrale du Nouveau monde : la  Cathédrale Santa Maria La Menor Primada de America ( le nom un peu long a le mérite d’être clair )
  • La plus ancienne construction militaire « américaine » : Fortalezza Ozama
  • Le premier monastère : le Monasterio de San Francisco

 

Ces terres d’Hispaniola (Isla Espagnola) sont les premières terres  d’Amérique à avoir été découvertes pour la plus grande perte des indiens Tainos. D’autres explorateurs poursuivront l’œuvre de Colon et découvriront ,plus tard dans le 16ème siècle, Cuba , la Jamaique , le Péru , le Mexique , le Nicaragua , le Yutacan…

Plaza de  Espana - Alcazar de Colon
Plaza de  Espana - Alcazar de Colon
Plaza de  Espana - Alcazar de Colon
Plaza de  Espana - Alcazar de Colon
Plaza de  Espana - Alcazar de Colon
Plaza de  Espana - Alcazar de Colon

Plaza de Espana - Alcazar de Colon

Tous proches de l’Alcazar ,les 2 palais de Las Casa Reales abritent aujourd’hui un musée dans un cadre exceptionnel qui retrace l’histoire de la République Dominicaine depuis la découverte par Christophe Colomb jusqu’à la révolution de 1844.

La sécurité est assurée efficacement dans toute la vieille ville  par la CesTur,  police touristique omniprésente. Taxi , guides et vendeurs en tout genre, identifiés par  leur  badge officiel, sont habiles mais ne sont pas oppressants .Un sourire accompagnant un refus poli est le plus souvent suffisant.

Les dominicains rencontrés sont charmants et serviables .

Palais-musée Las Casas Reales
Palais-musée Las Casas Reales
Palais-musée Las Casas Reales
Palais-musée Las Casas Reales
Palais-musée Las Casas Reales
Palais-musée Las Casas Reales
Palais-musée Las Casas Reales
Palais-musée Las Casas Reales
Palais-musée Las Casas Reales

Palais-musée Las Casas Reales

 Dans le Parque Colon , la statue du découvreur controversé montre la direction des Amériques  .Entre les terrasses et la cathédrale , cireurs de chaussures , musiciens  , joueurs de dominos ou de dame animent la place que quelques grands arbres protègent d’un soleil brulant.

Parque  Colon - Calle El Conde
Parque  Colon - Calle El Conde
Parque  Colon - Calle El Conde
Parque  Colon - Calle El Conde
Parque  Colon - Calle El Conde
Parque  Colon - Calle El Conde

Parque Colon - Calle El Conde

Parque  Colon -  Catedral de Santo Domingo : Primada de America
Parque  Colon -  Catedral de Santo Domingo : Primada de America
Parque  Colon -  Catedral de Santo Domingo : Primada de America

Parque Colon - Catedral de Santo Domingo : Primada de America

Dans la Calle El Conde  , rue pietonne et commerciale qui démarre du parque Colon , bars , restaurants , boutiques de souvenirs se succèdent .Dans le Supercado  , des dominicains font la fille derrière un serveur qui puise dans une poêle géante en acier un met fumant appétissant.

Pour quelques pesos , l’équipage va se régaler comme les dominicains avec ce locrios dégusté face à la première cathédrale du Nouveau Monde. Juste un mélange de riz et de plusieurs viandes , le tout épicé savamment .Quel délice !

Un petit café s’impose après ce repas typique dominicain . Située  au 253 de la Calle animée  El Condé,  La Cafetaria  est la plus vieille cafétéria de Saint Domingue. L’odeur du café vous la fera trouver sans problème. Elle a été fondée en 1930 .Son architecture et sa décoration lui procurent un charme désuet . Le café ici est « natural » nous explique un dominicain souriant  qui a vécu quelques années à Paris .Sur ses conseils , nous dégustons un « medio pollo » un café con leche  qui livre ses arômes intenses .

Locrios - plat typique dominicain  - La Cafetaria
Locrios - plat typique dominicain  - La Cafetaria

Locrios - plat typique dominicain - La Cafetaria

En flanant dans la Ciutad Colonial
En flanant dans la Ciutad Colonial
En flanant dans la Ciutad Colonial
En flanant dans la Ciutad Colonial
En flanant dans la Ciutad Colonial
En flanant dans la Ciutad Colonial
En flanant dans la Ciutad Colonial

En flanant dans la Ciutad Colonial

En ce premier soir de WE , une estrade au couleurs de Présidente ,marque de  bière locale  , et 2 enceintes sont installées au coin de la petite rue devant le bistrot .Quelques tables et chaises sont déployées  sous les arbres , dos aux hauts murs en ruine du monastère San Francisco. Des voisins , des habitués presque des amis , de la famille aussi , commandent les premières bouteilles de bière .("Grande" : 1 litre ! ).

Une jeune chanteuse souriante  soutenue par une tablée de dominguoises entonne les airs de merengue du moment .

Une voisine nous apporte dans une boite en polystyrène un soupe  maison de riz et de viandes .

Cette  « asopao » , à priori , délicieuse est apprécié au son de la musique .La voisine de table initie le capitaine à quelques déhanchements mais malgré sa volonté farouche abandonne  rapidement vu l’absence totale de progrès du novice . En fin de soirée , au moment de la cuenta , souriante la voisine malgré nos protestations , nous dira que le repas nous est offert.

L’ambiance festive , simple mais vraie et chaleureuse de cette soirée sera un moment  privilégié et inoubliable partagé avec des dominguois accueillants .

Dans les pas de Colomb
Dans les pas de Colomb
Dans les pas de Colomb

 

INFOS PRATIQUES

Hostal Tierra Plana

Hôtel modeste à prix serré à 2 pas du centre de la Ciutad Colonial ( 1700 pesos / nuit / chambre double avec petit déjeuner)

Restaurant bar sur la terrasse de toit Superbe vue Très bonne cuisine .

A recommander sans réserve .Gentillesse du personnel.

www.hostaltierraplana.com

Bus intercités

Caribes Tours

Prix 340 pesos / personne aller jusque Saint Domingue 2h30 -3hrs de route.

Prévoir des vêtements chauds : les cars sont réfrigérés et non climatisés !

Pas de réservation possible sur le site internet  pour trajet  depuis Samana .( www.Caribetours.com.do)

Bureau de vente des tickets sur le malecon à Samana

Gare routière à Santo Dominguo bien organisée et sécurisée

Prix contrôlé des taxis vers la Ciutad Colonial : 200 pesos

Supermercados Nacional

Au milieu de la rue pietonne Calle El Condé

 

Guide en ligne de la République Dominicaine

« Pour connaître les meilleurs endroits »

www.placestogodr.com

Dans les pas de Colomb