Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Un Nautitech 40 en vadrouille

Un Nautitech 40 en vadrouille

Menu
Le troisième jour , Dieu créa le spinnaker.

Le troisième jour , Dieu créa le spinnaker.

Le couinement de la bôme et les alarmes successives de l'AIS déclenchées par les cargos en approche n'ont pas favorisé un repos réparateur durant cette deuxième nuit.

 

Le soleil se lève sur une étendue d'eau immense sur laquelle souffle à peine Eole.

Madgic est secoué mais n'avance presque plus .Un moteur est démarré: les étraves fendent à nouveau l'eau et donne un espoir d'une arrivée future.

Une dizaine de dauphins viennent tenir compagnie à Madgic un long moment.frôlant les étraves ,ils semblent être à portée de main tant ils sont proches quand leurs longs corps sortent de l'eau .Ce ballet est à chaque fois un émerveillement .Un dauphin s'exerce à des sauts hors de l'eau cherchant du regard l'admiration de l'équipage

Le troisième jour , Dieu créa le spinnaker.
Le troisième jour , Dieu créa le spinnaker.

Le verdict de l'avancée journalière est sans appel: 110 miles.

Une solution est recherchée par ce vent arrière .Le spinnaker est hissé sans la grand-voile et est adopté rapidement : le cap est direct et les 5 noeuds de vitesse semblent être tenus dans un confort  qui ravit l'équipage